Bretagne aux mille visages

LE PLAISIR DE PARTAGER

Passionnée de photographie depuis toute jeune, la photo est avant tout pour moi un plaisir. Le plaisir de regarder, d’observer le monde qui m’entoure. Le plaisir de saisir et de restituer des instants qui passent souvent très rapidement : lumières, mouvements, expressions des visages… Le plaisir d’isoler des éléments, des sujets, qui prennent ainsi une dimension particulière... et surtout le plaisir de partager le regard que nous portons sur le monde ! J'ai pensé qu'il n'y avait pas de meilleur moment pour venir partager les photos que j'avais prises,  lors de notre passage en Bretagne. Merci à ceux qui voudront bien me rendre visite.... Voici mes deux autres blogs qui pourraient vous intéresser : 

Posté par Martine84000 à 20:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]


04 avril 2017

FOUGERES

Fougères3

Lors de notre séjour de 3 semaines en Bretagne, nous avons fait une étape à Fougères. 

fougères

En raison de sa position géographique et son système médiéval, c'est la destination de nombreux touristes chaque année.

Fougères5

Un bel endroit que je vous laisse juger à travers les photos que j'ai prises... 

Fougères7

Située de part et d'autre de la rivière Nançon, la ville d'Art et d'Histoire de Fougères est un véritable enchantement pour les yeux.fougères1

Elle présente un magnifique patrimoine architectural. Pleine de charme, la vieille ville offre aux promeneurs un merveilleux décor.

fougères2

Avec tout d'abord son château féodal flanqué de tours et de remparts.

Fougères1

Un remarquable témoignage de l'époque médiévale...

Fougères6

Mais aussi avec la place du Marchix et ses jolies maisons anciennes à pans de bois,

DSC_8480

la promenade romantique le long de la rivière et de son lavoir...

DSC_8479

...l'agréable jardin public et sa vue magnifique sur la forteresse et le quartier médiéval.

Fougères8

Face au château, l'église Saint-Sulpice, de style gothique flamboyant, renferme de vieux retables en granit.

Fougères2

DSC_8491

C’est une ville adorable, nous y avons passé un moment très agréable !

DSC_8489 

Posté par Martine84000 à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

17 décembre 2016

Abbaye de Beauport

En arrivant à l’Abbaye maritime, de Beauport, située sur la baie de Paimpol, nous sommes transportés dans un autre temps, dans un décor, magique, qui autrefois devait être somptueux. 

DSC_9178

Un grand portail donne accès à un jardin aromatique, ainsi qu’un verger, qui devaient, autrefois, subvenir aux besoins de la communauté monastique. 

DSC_9181

On peut faire le tour de l’abbaye, en passant par ces jardins, parsemés d’hortensions et de lierres grimpants. On longe, ensuite, les hauts murs, qui plongent dans la lande et les marécages. 

DSC_9195

Des massifs de camélias, de rhododendrons, d’agapanthes et de buis sauvages, viennent apporter une touche colorée, dans ce paysage de ruines. 

DSC_9193

Il nous semble, encore entendre, dans ce décor de plantes fleuries et de vétgétation sauvage, le chant de ces pauvres moines, vivant sous la règle de Saint Benoît. 

DSC_9191

Au milieu de cette vie, qui, autrefois,  devait être austère, on se promène dans un environnement d’herbes grasses et de parterres fleuris. La nature a doucement repris ses droits, ce qui donne une ambiance vraiment particulière au lieu. 

DSC_9186

En s’approchant de près, on découvre une ancienne église, mélangeant le style roman et le gothique flamboyant, pratiquement en ruine, aux toits effondrés. 

DSC_9185

Les ouvertures sans vie, sans vitraux, aux grandes fenêtres, ouvertes aux quatre vents, font face à la mer et aux marécages. 

DSC_9194

L’église maintenue, encore, par quelques arcs-boutants, me fait penser, un peu à  l’abbaye Saint-Mathieu, à la Pointe St Mathieu, endroit du bout du monde, qui fit tant de nombreux naufrages, dans la région. 

abbaye

Dans ce lieu de solitude, aux pièces éventées, les  toits ont disparu. Les grandes fenêtres et les arches des bâtiments des moines, presque toutes à nu, sont recouvertes de lichens et de mousses.

abbaye de beauport2

L’on poursuit notre balade par une petite porte, qui donne accès à une grande salle, qui devait être, autrefois, le réfectoire ; elle semble bien vide, maintenant ! 

DSC_9183

Nous terminons, notre visite, dans ce dédale de pierre et lieu de quiétude, pour arriver à la salle capitulaire. Ouverte au vent, il ne reste plus que les montants des fenêtres, taillés dans un beau granit, semblant encore résister au méfaits du temps.

abbaye3

 La situation unique,  au bord de la Manche de ces ruines d'Abbaye rende le lieu encore plus sublime. 

abbaye de beauport

Cet endroit enchanteur et poétique qui mêle vieilles pierres, histoire et végétation abondante mérite une visite ! Moi qui aime faire des photos, j'ai été ravie ! 

DSC_9190

 

 

 

 

 

Posté par Martine84000 à 10:14 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 décembre 2016

SAINT-FLOUR

st flour2

Perchée sur un éperon basaltique à 881 mètres d'altitude, Saint-Flour se trouve sur un contrefort, basaltique, dominant de 100 m. le cours de l'Ander.DSC_2540

Lorsque l’on voit surgir, au-dessus des escarpements rocheux, l'alignement des maisons, dominées par les tours massives de la cathédrale, on en a le souffle coupé !

DSC_2543

Nous commençons notre balade par les ruelles médiévales étroite et sinueuses.

DSC_2537

DSC_2536

Ensuite découverte du centre historique de la vieille ville. Portes fortifiées, vestiges des remparts, cathédrale, ancien palais épiscopal Maison du Gouverneur, témoignent d’un passé prestigieux.

DSC_2541

D'origine gallo-romaine, son riche passé se lit sur ses pierres et par le caractère de ses monuments.

DSC_2555

La cathédrale Saint-Pierre de Saint-Flour est l'une des quatre cathédrales d'Auvergne.

cathédrale

Elle est située au cœur de la ville de Saint-Flour, sur la place d'Armes bordée d'arcades et vers laquelle convergent de nombreuses rues anciennes.

cathédrale2

De style gothique, elle fut achevée à la fin du XVème siècle, sur l'emplacement d'une basilique romane. Elle fut sévèrement endommagée sous la Révolution.DSC_2542
DSC_2545

Comme beaucoup de monuments religieux de la région, la lave noire, volcanique, est utilisée comme la matériau de construction, qui lui donne une couleur sombre caractéristique.

fontaine2

En raison de son cadre naturel exceptionnel, de la beauté de son site surélevé, Saint-Flour s'est tournée vers le tourisme. Ces vastes pâturages, ces gorges de la Truyère, ces mégalithes, nous offrent des paysages de toute beauté, ainsi qu’ un patrimoine exceptionnel. 

gorges

 

Posté par Martine84000 à 18:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

ISSOIRE

 

Issoire

Après notre passage, en Auvergne, à Clermont Ferrand et à St Saturnin,  nous ne pouvions pas passer à côté de Issoire, sans visiter la célèbre et fascinante abbatiale Saint Austremoine. 

Issoire7

Ceux qui désirent passer un week-end dépaysant et au calme, c’est la ville qu’il vous faut ! C’est sur le chemin du retour que nous nous sommes arrêtés à Issoire, une ville tout aussi auvergnate, mais à l’architecture complètement différente de Clermont Ferrand.

Issoire5

Quand nous nous sommes promenés dans son centre-ville, nous avons été surpris par la couleurs des façades des maisons, qui nous rappellent indéniablement notre belle Provence.

DSC_2528

Sur la place de l’église, nous trouvons une magnifique tour de l’Horlance, ancien beffroi, ainsi qu’une magnifique fontaine, en pierre de lave noire.

DSC_2526

DSC_2527

Nous arrivons, enfin, à notre coup de coeur, tant attendu...

Issoire

DSC_2489

Quand je dis, plus haut, que l’Abbatiale Saint Austremoine d’Issoire, est fascinante, le mot est faible, c’est plus que cela encore, c’est un véritable chef d’œuvre de l’art roman auvergnat, comme on en voit très rarement !

Issoire1

Avec ses 63 mètres de long, c’ est la plus grande des églises de Basse-Auvergne. 

DSC_2500

Au XIIe siècle, des moines bénédictins vont édifier l'une des plus belles églises romanes d’Auvergne, en forme de croix latine. Elle est ornée d’une nef à deux étages...

issoire10

issoire2

...de cinq chapelles rayonnantes et d’un chevet, richement décoré, qui est le reflet de l'architecture exceptionnelle de ce monument.

issoire4

DSC_2514

issoire11

Le chevet, est une véritable merveille, il constitue la pièce maîtresse de l'église.

issoire9

Les chapiteaux du chœur, illustrant le cycle de Pâques, sont décorés de scènes populaires et de motifs décoratifs végétaux, inspirés des chapiteaux corinthiens de l'Antiquité grecque. Seul le chœur renferme des chapiteaux inspirés des écritures saintes.DSC_2515

chapiteau

Dans la crypte, une superbe châsse en émaux de Limoges datant du XIIIe siècle fut achetée au XIXe siècle pour y placer les reliques de saint Austremoine.

crypte-abbatiale

Ses faces décrivent la visite des Sainte Femmes au Tombeau et l'apparition du Christ à Marie-Madeleine.

DSC_2491

issoire12

On estime à environ 50 ans le temps qu’il fallut pour édifier l'abbatiale Saint-Austremoine.

Issoire1

Les hommes se rendaient à la carrière de Montpeyroux (10 km au sud) pour puiser ce grès tendre, que l'on appelle l'arkose, et qui donne à l'église cette couleur chaude.

issoire3

Les échafaudages métalliques n'existaint pas, il a fallu abattre des forêts entières pour constituer les armatures de bois qui permettaient aux bâtisseurs d'élever les murs. Ces structures étaient solidement ancrées aux parois de l'église pour éviter que le vent ne les emporte.Issoire

Si l'on s'attarde sur les façades de l'abbatiale, on peut apercevoir les « trous de boulins » dans lesquels on enchâssait les échafaudages de bois dans les murs

Issoire

 

Elle conserve des proportions harmonieuses. Son cycle zodiacal, complet,  témoigne de l'intérêt porté aux astres, par les hommes de cette époque.

signe zodial

signe-zodiaque-les-gemeauxSignes du zodiac sur la nef de l'abbatiale.

 Conclusion : cette Abbatiale est sans conteste, l’un des plus fascinants joyaux de l’Art Roman de la Basse-Auvergne. Surtout si vous passez dans la région, faites-y un petit détour, elle vaut à elle seul le déplacement !

 

 

   

Posté par Martine84000 à 13:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


15 décembre 2016

SAINT SATURNIN

st saturnin

Voici un minuscule village, que nous avons visité, en Auvergne, qui réunit à lui seul un condensé incroyable d’architecture romane.

DSC_2374

A une vingtaine de kilomètres au sud de la Clermont Ferrand, on trouve, dans Saint-Saturnin,  l’une des cinq "églises majeures" de l’art roman auvergnat et un imposant Château Royal.

DSC_2386

Ce bourg, dans la vallée de la Monnet, fut la résidence des barons de la Tour d' Auvergne qui devinrent comtes d'Auvergne. C'est de cette famille qu'est issue Catherine de Médicis.

st saturnin2

Ce village médiéval, a attiré une colonie de peintres et quelques écrivains, dont Paul Bourget (1852 - 1935). Son site, ses ruelles pittoresques, ses belles maisons paysannes, ses lavoirs, son château féodal, sa place où se dresse une superbe fontaine Renaissance du XVIème siècle, composent un ensemble harmonieux.

DSC_2418

L'Église :

Elle fait partie des cinq églises dites "majeures" d’Auvergne, au nombre desquelles figurent la basilique Notre-Dame-du-Port à Clermont-Ferrand, l'église Saint-Austremoine d'Issoire, (que nous verrons dans un prochain article), la basilique Notre-Dame d'Orcival et l'église de Saint-Nectaire.

DSC_2389

A l'extérieurConstruite au XIIème siècle, elle se distingue par l’absence de chapelles rayonnantes autour du chevet. La forme pyramidale de l’ensemble mène le regard vers le ciel par l’intermédiaire du clocher octogonal. 

DSC_2413

Le chevet possède une décoration remarquable par sa polychromie, (utilisation de basalte noir). Le chevet et le déambulatoire sont ornés d'une frise en damier. 

DSC_2383

A l'intérieurLe chœur, voûté en "cul-de-four", est entouré de six colonnes couronnées de chapiteaux sculptés, de motifs végétaux, supportant des arcs surmontés d'une deuxième série de baies. Les collatéraux, sont séparés de la nef par des piliers, renforcés par des colonnes.

DSC_2408

L’intérieur très clair, est remarquable, par l’harmonie des proportions et par l’intérêt architectural et symbolique. Les chapiteaux sobres, sont décorés de feuillages , mais également des personnages et des animaux.

st saturnin3

DSC_2400

La crypte présente une superbe "pietà" du XVème siècle.

DSC_2403

En allant à la découverte de l’église de Saint Saturnin, nous faisons la connaissance avec le merveilleux village où elle se trouve.

DSC_2427

Au fil des ruelles pentues et sinueuses, de belles demeures nobles se mêlant à d’anciennes échoppes, des lavoirs jouxtant un bâtiment de maréchal-ferrant, sont autant de témoins de la vie rurale. 

DSC_2425

L’ensemble crée une unité architecturale, qui n’a pas beaucoup varié depuis le Moyen-âge. Aussi peut-on se mettre à rêver en pensant que nos propres pas empruntent des itinéraires d’antan.

A côté de l'église, la petite chapelle Sainte-Madeleine, du XIème siècle, fut fortifiée au XIVème siècle.

st saturnin4

Le Château :

Remarquablement restaurée, cette importante forteresse en arkose blonde et pierre volcanique grise témoigne de l’architecture militaire du Moyen Age : douve sèche, remparts, chemin de ronde, tours à créneaux et mâchicoulis.

DSC_2424

On peut visiter le donjon, le chemin de ronde, des pièces meublées et les jardins à la française. Étape incontournable sur la route des châteaux d'Auvergne, la forteresse a côtoyé un temps les grands du royaume de France. Ses murs abritèrent des représentants de la puissante famille de La Tour d'Auvergne, Catherine de Médicis, Marguerite de Valois et Louis XIII. Ses tours rondes, ont été arasées, sur l'ordre de Richelieu, qui épargna, cependant, le reste du puissant bâtiment. 

 

Posté par Martine84000 à 18:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

CLERMONT FERRAND

Après avoir quitté la Bretagne, sur notre route du retour, nous faisons une halte, obligatoire, à Clermond Ferrand.

clermont ferrand1

Capitale de l’Auvergne, idéalement située entre la Limagne et la chaîne des Puys,  Clermont Ferrand  dispose d'un riche patrimoine.  

clermont ferrand

Le vieux Clermont est bâti sur une légère butte, vestige de l’un des trois cônes volcaniques qui s’étendaient jadis jusqu’à l’entrée de Chamalières.

clermont ferrand2

Colonie celtique bien avant l’occupation romaine, Clermont devint l’un des plus hauts lieux de la chrétienté, dès le Vème siècle.

DSC_2325

Le centre ancien est un quartier paisible, plein de charme, où les ruelles gravitent autour de la cathédrale et de la place de la Victoire.

clermont

Ces rues mènent à la découverte des hôtels particuliers, construits à la Renaissance, avec leurs loggias, à l’italienne, et leurs pittoresques cours intérieures. Au cœur de la ville, sur la place Saint-Pierre, se tient le marché couvert très animé.

clermont ferrand23

Par la vieille rue du Port, on atteint la cathédrale Notre Dame de l'Assomption, édifice gothique construit en pierre de lave noire de Volvic, dont l'intérieur est décoré de splendides vitraux anciens.

DSC_2332

DSC_2353

DSC_2335

DSC_2343Beaux vitraux.

DSC_2344

DSC_2346Photo prise du portail de la cathédrale.

Autre petite merveille, la basilique romane Notre-Dame-du-Port, un joyau d’architecture romane.

notre dame du port4

Elle est classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Son choeur remarquable, est orné de chapiteaux sculptés et sa crypte renfermant une Vierge noire qui attire chaque année un grand nombre de pèlerins.

notre dame du port5

Au fil de notre promenade dans le Vieux Clermont, nous découvrons les rues pittoresques, bordée d'élégantes demeures, ainsi que de jolies fontaines en pierre de lave, noires,

clermont2

...parmi lesquelles la fontaine d'Amboise, (1515), superbe oeuvre de la Renaissance. 

DSC_2366

Nous apprenons que Blaise Pascal était originaire de Clermont et qu’il avait créé le premier transport public à Paris en 1662. En cela il fut le digne précurseur du beau tram dont s’est doté Clermont aujourd’hui.

DSC_2320

 

Voilà, j'espère que la visite de la capitale de l'Auvergne vous a plu ! C'est une  étape incontournable, lorsque l'on fait les volcans d'Auvergne. A très bientôt.

 

 

Posté par Martine84000 à 15:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

LIMOGES

limogesLa gare somptueuse de Limoges

Je vous emmène, aujourd’hui, faire une petite balade dans les vieilles rues de Limoges, où nous avons fait une petite escale, lors de notre retour, de nos vacances en Bretagne, cet été.

DSC_2245La cathédrale de Limoges.

Elle possède, à elle seule, deux centres historiques : d’un côté le quartier du Château et de l’autre celui de la Cité, et seulement 200 mètres les séparent. Capitale des arts du feu, elle a beau être connue mondialement pour sa porcelaine, ses émaux et ses vitraux, elle recèle bien d’autres trésors à découvrir. 

hotel de villeHotel de Ville de Limoges avec sa belle fontaine en porcelaine.

En arrivant dans cette belle ville, la première chose que nous découvrons c’est sa gare somptueuse.

DSC_2174

Inaugurée en 1929 et classée aux monuments historiques depuis 1975, elle est l’une des plus belles d’Europe. (voir 1ère photo de l'article, sur Limoges, où on la voit entièrement).

DSC_2189

Lieux de tournage de plusieurs films, elle inspira également certaines marques de Luxe comme Chanel pour la pub Chanel N°5 avec Audrey Tautou.

DSC_2172

DSC_2180 Coupole à l'intérieur de la gare.

Capitale de la porcelaine et de la région Limousin, la ville de Limoges a conservé de beaux témoignages de son passé et de son histoire vieille de plus de 2000 ans. Monument phare de la ville, la cathédrale Saint Etienne, constitue un remarquable exemple de l'art gothique.

DSC_2208

Lors de notre visite, notre regard s'attardera sur le portail nord de style flamboyant, le jubé Renaissance et les trois tombeaux du choeur.

DSC_2209

DSC_2217

limoges4

A côté de la cathédrale , nous admirons, au passage, les jardins de l'Évêché, de magnifiques jardins en terrasses surplombant la rivière Vienne.

limoges7

limoges7

Dans ce lieu idéal pour flâner, nous admirons les nombreuses plantes du jardin botanique ainsi que les sculptures de l’artiste Marc Petit.

limoges6

Ces sculptures m'ayant surprise, par leur originalité, je n’ai pas hésité à faire de nombreux clichés.

limoges5

DSC_2278

 

On aime ou on n’aime pas, mais on ne peut pas rester indifférent devant ce travail colossal ! (visite gratuite des jardins de l'Evêché).

DSC_2273

DSC_2280

Jouxtant les jardins, le musée municipal de l'Évêché, situé dans l'ancien palais épiscopal, abrite des collections d'émaux limousins et de peintures impressionnistes.

DSC_2251Le musée municipal de l'Evêché.

DSC_2282

Nous poursuivons, la visite de Limoges, en parcourant les rues de la vieille ville, et notamment la rue de la Boucherie qui forme un ensemble pittoresque à souhait avec ses anciennes demeures, à pans de bois et sa charmante chapelle Saint Aurélien, datant du XVe siècle. 

DSC_2204

limoges2

Autrefois, de nombreux étals de viande occupaient cette rue. Aujourd'hui, la maison traditionnelle de la Boucherie, évoque le souvenir de la corporation des bouchers au temps du Moyen Âge.

DSC_2207

maison

Nous admirons aussi le pittoresque pont Saint Etienne, qui enjambe les eaux de la Vienne, où l’on peut faire de belles promenades. 

pont st Etienne

Pensez, aussi, à aller visiter le Musée national Adrien Dubouché qui possède la collection publique, la plus riche au monde, de porcelaine de Limoges. Il compte également des œuvres représentatives des grandes étapes de l’histoire de la céramique, de l’Antiquité jusqu'à nos jours, soit un ensemble de 12 000 pièces de porcelaines présentées. 

musée céramique

C’est la découverte du kaolin en 1768 à Saint-Yrieix-la-Perche au sud de Limoges, par une lavandière, qui le prenait pour du savon, qui a lancé la fabrication de porcelaine. Même si la mine est aujourd’hui tarie, on importe la précieuse matière première pour que la porcelaine continue de faire la renommée de Limoges.

muséeVoilà cela faisait longtemps que je voulais passer à Limoges, ville d'art et d'histoire. L'occasion ne s'était jamais présentée, maintenant c'est chose faite ! Je ne regrette pas car nous avons fait de très belles découvertes !

Si passez dans la région, ne manquez pas d'y faire une petite halte, vous ne regretterez pas. J'espère que je vous aurai donné envie d'aller la visiter ! A bientôt.

 

 

 

 

 

Posté par Martine84000 à 11:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 décembre 2016

Chenonceaux Montgolfières


DSC_8417

Lors de notre voyage en Bretagne, nous avons fait une petite escale au château de Chenonceaux.  Vus les tarifs exhorbitants, pour visiter : entre 13 € et 17.50 € (avec audio guide), nous avons passé notre chemin. Nous y avons vu un nombre impressionnant de Chinois. J'aurais bien aimé le refaire, car c'est véritablement une splendeur, intérieur, comme extérieur.

chenonceau

Nous l'avions visité déjà visité, autrefois, mais cela remonte déjà à quelques années. Un peu déçus, nous nous sommes arrêtés, un peu plus loin, à la tombée de la nuit, pour photographier des montgolfières qui volaient, justement, au dessus du splendide château de Chenonceaux.

DSC_8407

Partout dans le monde, il y a de nombreux endroits merveilleux mais dont toute la beauté n’est visible que par les airs. S’il y a bien un moyen pour visiter ces lieux touristiques et en admirer le moindre recoin, c’est bien le vol en montgolfière ! 

DSC_8416

Qui n’a jamais rêvé d’admirer la vallée de la Loire et ses nombreux châteaux ? Vous pourrez ainsi observer tranquillement et sans vous fatiguer, les châteaux de Chenonceau, de Chambord, de Blois et encore de Cheverny. 

 

Poème : la Mongolfière :

Dans la chaleur d’été, majestueuse et fière

La  montgolfière au loin  s’élève dans les airs.                  

Tel un dragon, elle rugit, crache tous ses feux,                       

Pour s’élancer plus haut et  atteindre les cieux.                           

Puis soudain silencieuse, elle domine la terre,            

Qui la voit s’éloigner, vaporeuse, légère,    

                     DSC_8413

Comme une bulle de savon colorée, solitaire,

Et poussée par le souffle de Zeus vers l’Ether.

Vous la verrez sûrement passer devant chez vous,                    

Elle vous apparaîtra au soleil du mois d’août,

Comme un cadeau du ciel, l’espace d’un instant,

Elle vous fera passer un merveilleux moment.        

                                                    Bleuvif

DSC_8402

 

Nous avons été surpris de voir un tel spectacle ! Découvrir les château de la Loire, en montgolfière, tout en regardant les magnifiques paysages de la Loire, vus du ciel, doit être magique ! On doit ressentir des sensations intenses, en flânant au-dessus de la cime des arbres, tel un oiseau, entre ciel et terre. 

Merci de votre visite, et à bientôt pour de nouvelles aventures.

 

 

Posté par Martine84000 à 23:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Moulins à Vent en Bretagne

DSC_1964

Environ 3000 moulins à vent ponctuent le paysage breton, plus spécifiquement le long du littoral. Ces moulins avaient une fonction similaire à celle des moulins à eau, mais leur force motrice reposait sur l’action et la force du vent.

DSC_1961

1

Les moulins à vent étaient généralement constitués d’une tour cylindrique de pierre coiffée d’un toit soutenant les ailes, entoilées pour récupérer l’énergie du vent.

moulin3

3

Intérieur du moulin à vent. Les galets entre le toit et le mur permettent la rotation du toit selon la direction du vent.

Le toit du moulin et toute la machinerie reliée aux ailes était rotatif pour pouvoir le diriger dans la direction du vent. Seul son socle en pierre était fixe.

Lancieux

DSC_1952Intérieur d'un moulin.

On parvenait à faire tourner la toiture avec le grand mat à l'arrière. Plusieurs hommes devaient le pousser. Le moulin tournait très lentement et était très gracieux.

DSC_8833

5Intérieur d'un autre moulin.

Les moulins à vent, dont les ailes étaient équipées de toile, servaient à moudre le blé pour en faire de la farine.  A plein régime la meule pouvait broyer les grains,  jusqu’à deux tours par seconde. Une meule en pierre qui pèse en général plus de 2 tonnes et que le meunier devra changer régulièrement, tant la pierre s’use vite.

moulin

2Pressoir du moulin

Dans ces moulins, le meunier pouvait, selon le vent, travailler 24h/24, pour combler les jours d’accalmie. Une fois versé dans la trémie, le blé s’écoule jusqu’aux meules par l’auget pour y être broyé. La mouture ainsi obtenue tombe par le biais d’une goulotte dans une huche au rez-de-chaussée, avant d’être rangée dans des sacs en lin, et triée dans un blutoir pour être acheminée via des sacs de jute. On donnait, autrefois, jusqu’à la peau du blé, aux animaux, rien n’était perdu...

moulin2

6

Ces  moulins à vent   sont de beaux témoins des techniques des siècles passés. Ils ont été, pour la plupart, restaurés et remis en fonctionnement. Souvent, un espace aménagé avec un parking, permet d’y faire une halte.

DSC_1955

4

Avec les changements de procédés industriels, ces moulins ont cessé leur activité au milieu du XXe siècle. Ce n’est qu’une cinquantaine d’années plus tard que des passionnés leur ont redonné vie.

moulin5

explications

Chaque année, pendant les fêtes du patrimoine ou de la moisson y sont organisés des visites. On peut venir y découvrir le fonctionnement du moulin, la fabrication de la farine,  les vieux métiers et les costumes traditionnels.

moulin4

moulins-a-vent

Avez vous déjà vu des moulins à vent et assité à leur fonctionnement ? Merci de m'indiquer où l'on peut encore en trouver, en France, à part en Bretagne, endroit où nous en avons vu, encore, un certain nombre ?

 

Posté par Martine84000 à 20:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,